L’Unité Territoriale (UT) Centre Alsace est dirigée par Magali Meudre et compte 45 agents répartis dans trois circonscriptions : Neuf-Brisach, Krafft, Wacken.

Le périmètre et les ouvrages de l’UT

Ill canalisée à Strasbourg (circonscription du Wacken)

L'Ill est navigable mais reste interdite aux bateaux de location. Elle s’étend sur 4,5 km en aval du pont SNCF du Heyritz, et comporte de nombreuses diffluences (Aar, Canal des faux remparts) jusqu’à la jonction avec le Canal de la Marne au Rhin au Wacken.

Canal du Rhône au Rhin branche nord (circonscription de Krafft)

Cette section du Canal du Rhône au Rhin est navigable de Strasbourg à Rhinau sur 38 km. Elle offre aux plaisanciers, à travers la plaine du Ried, des paysages changeant de prairies, de bosquets et de cultures, ainsi que de belles percées sur les Vosges et la Forêt-Noire.

Canal de Colmar (circonscription de Neuf-Brisach)

Le canal de Colmar, embranchement reliant Colmar au Rhin Canalisé à hauteur de Neuf-Brisach (soit 23 km), a été inauguré en 1864 sous la pression d'industriels lésés par la déviation du tracé initial du Canal du Rhône au Rhin au profit de la forteresse de Neuf-Brisach par le Génie Militaire. Il laisse place aujourd’hui à un canal dédié à la plaisance, traversant l'Ill et aboutissant au charmant port de Colmar.

Des infrastructures de qualité dans un environnement particulièrement complexe

Ill canalisée5 barrages dont un manuel, 2 écluses automatisées, 1 pont mobile. Environnement urbain dense et à caractère historique fort avec des crues régulières toute l’année (>100 m3/s), étiage régulé en été grâce aux ouvrages amont.

Canal du Rhône au Rhin branche Nord12 écluses dont 10 automatisées, 1 barrage, 1 pont canal.

Canal de Colmar3 écluses dont 2 automatisées (travaux en cours), 1 barrage, 1 pont canal.

Le trafic annuel

COMMERCE :


  • Sur le canal du Rhône au Rhin Branche Nord : 42 000 tonnes de marchandises acheminées (transport pendulaire Beton Fehr).
  • Sur l’Ill et le canal de Colmar : pas de fret sur l’Ill et le canal de Colmar.

TOURISME :


  • Sur le canal du Rhône au Rhin branche Nord : 1 500 passages de bateaux.
  • Sur l’Ill canalisée : 7 500 passages de bateaux (Batorama : l’un des plus importants trafics de passagers au plan national, au « top » des lieux de visites en Alsace et dans le Grand Est (800 000 visiteurs/an)).

Perspectives de développement

Dans le cadre du partenariat en cours de montage avec la ville et l’Eurométropole de Strasbourg et le Port Autonome de Strasbourg :

  • mise en valeur du domaine, développement de la plaisance fluviale et de la logistique urbaine, activités de loisirs, etc.
  • prise en compte des enjeux de la gestion hydraulique (risque inondation, valorisation du polder d’Erstein, etc.)

Saisons/Horaires de navigation

Horaires de navigation commerce

Afficher les horaires de navigation pour le commerce

Horaires de navigation plaisance

Afficher les horaires de navigation pour la plaisance

Mouillage garanti

Ill canalisée :


  • Dans Strasbourg : 1,60 m

Canal du Rhone au Rhin Branche Nord :


  • De Strasbourg à Erstein : 2,40 m
  • De Rhinau à Erstein : 2,20 m

Canal de Colmar :


  • 2,00 m

Contact


  • 35 rue Pierre de Courbertin
  • 67000 Strasbourg
  • Tel : 03 88 45 84 00
  • Fax : 03 88 45 84 01
  • Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Agrandir la carte

 

 

L’Unité territoriale (UT) du canal du Rhône au Rhin branche Sud est dirigée par Farid BADACHE et compte 47 agents répartis sur deux circonscriptions : Dannemarie-Valdieu et Bavilliers.

Le périmètre et les ouvrages de l’UT

La partie canal du Rhône au Rhin branche Sud est un canal à gabarit Freycinet de 45 km de long de Mulhouse à Bourogne. L’autre partie, non navigable, sert d’alimentation en eau à cette voie navigable, par le canal de Montbéliard à la Haute Saône.

Le bief de partage situé sur les 3 Montreux reçoit l’eau de 2 rigoles alimentant les secteurs Nord et Sud.

L’alimentation de ce bief est assurée par 2 prises d’eau :

  • la prise d’eau du Rahin alimente le bassin de Champagney, construit initialement pour le canal de Montbéliard à la Haute-Saône mis en service en 1949. La rigole de Belfort prend l’eau sur le ban de Bavilliers pour l’acheminer dans le bief de partage à Montreux-Chateau.
  • La prise d’eau de Friesen alimente la rigole de la Largue qui achemine l’eau jusqu’au bief de partage à Valdieu-Lutran.

L’UT gère :

  • 44 écluses de Mulhouse à Bourogne
  • Le Barrage du Rahin
  • Le Barrage et le bassin de Champagney
  • Les échelles d’écluses à Valdieu

  • Le pont tournant de Froidefontaine
  • Les 2 ponts levis et les 2 barrages de Zillizheim
  • Le barrage d’Illfurth

Le trafic

Commerce :


  • Environ 30 bateaux de marchandises sont acheminés sur le canal du Rhône au Rhin Branche Sud chaque année.

Tourisme :


  • Sur le canal du Rhône au Rhin branche Sud, chaque année est enregistré le passage d’environ 550 bateaux de tourisme à l’écluse 41 à Mulhouse et 1 200 bateaux à Dannemarie.

Perspectives de développement

  • Enjeux de la Gestion Hydraulique : alimentation en eau de la ville de Belfort

Saisons/Horaires de navigation

Horaires de navigation commerce

Afficher les horaires de navigation pour le commerce

Horaires de navigation plaisance

Afficher les horaires de navigation pour la plaisance

Mouillage garanti

  • De Mulhouse à Bourogne : 1,80 m

Contact


  • 6 rue Alfred Engel
  • BP 6
  • 90800 Bavilliers
  • Tel : 03 84 21 00 88
  • Fax : 03 84 21 87 41
  • E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Agrandir la carte

L’Unité territoriale (UT) du canal de la Marne au Rhin est dirigée par Bastien DION et compte 78 agents répartis sur trois circonscriptions : circonscription de Hesse-Gondrexange, circonscription de Lutzelbourg, circonscription de Hochfelden et un pôle maintenance des ouvrages.

 

 

Le périmètre et les ouvrages de l’UT

L’Unité territoriale du canal de la Marne au Rhin assure l’entretien, l’exploitation et la gestion du domaine public fluvial de l’itinéraire « canal de la Marne au Rhin » de VNF Strasbourg, soit environ 94 km de canal au gabarit Freycinet. Jusque sur le versant Meurthe, le canal de la Marne au Rhin offre des paysages, des ouvrages et des sites touristiques remarquables ; de Strasbourg, capitale de l'Europe, jusqu’à Nancy en passant par Saverne, le Plan Incliné de Saint-Louis/Arzviller, les Vosges avec leurs innombrables châteaux, et le Plateau Lorrain avec son magnifique Parc Naturel Régional.

L’UT gère :

  • Un bief de partage de 38,4 km et son système alimentaire composé des étangs réservoirs de Gondrexange (15 millions m3, dont 11 millions m3 utilisables) et du Stock (19 millions m3, dont 15 millions m3 utilisables), de deux prises d’eau et de leurs rigoles d’alimentation (Sarre Blanche à Lorquin et Sarre Rouge à Nitting) et de deux stations de pompage
  • 2 tunnels fluviaux Niderviller (415m) et Arzviller (2306m)
  • 1 ascenseur à bateaux (Plan Incliné)

  • 33 biefs et écluses
  • 4 ouvrages de prise d’eau sur la Zorn (18, 26, 40 opérationnelles)
  • 1 pont tournant
  • Divers ouvrages de franchissement et de gestion hydraulique (aqueducs, déversoirs, vannes, ponts canaux...)

Le trafic

Commerce :


  • Le transport pendulaire de l’entreprise Béton Fehr (Erstein-Hochfelden) et les transports de l’Entreprise Léonhart (Kehl-Brumath) de 80 000 à 100 000 tonnes de trafic annuel

Tourisme :


  • Environ 6 500 à 8 000 passages de bateaux sur le secteur vosgien autour du Plan Incliné de Saint-Louis/Arzviller (2ème spot de tourisme de plaisance en France après le canal du Midi)
  • Environ 5 000 passages de bateaux sur le secteur de Saverne
  • Près de 3 500 passages au nord de l’agglomération de Strasbourg
  • 7 bases de loueurs représentant une flotte de 190 bateaux

Perspectives de développement

  • Aménagement d’une zone logistique et de transport à Eckwersheim
  • Transport depuis et vers la zone commerciale de Vendenheim
  • Mise en tourisme du Plan Incliné, etc.
  • Dans le cadre de partenariats avec la Région Grand Est (Contrat de Plan Etat Région 2015-2020), le Port Autonome de Strasbourg (Charte de collaboration du 4/12/2015) et les collectivités riveraines du Canal de la marne au Rhin : Projet de navette portes conteneurs entre Saverne et Strasbourg

Saisons/Horaires de navigation

Horaires de navigation commerce

Afficher les horaires de navigation pour le commerce

Horaires de navigation plaisance

Afficher les horaires de navigation pour la plaisance

Mouillage garanti

Du bief n°33 au bief n°51 :


  • 2,60 m

Du bief n°19 au bief n°33 :


  • 2,40 m

Du bief de Clévant au bief de partage des Vosges :


  • 2,20 m

Contact


  • 12 rue de l’Orangerie
  • 67703 Saverne
  • Tel : 03 88 91 80 83
  • Fax : 03 88 71 28 15
  • E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Agrandir la carte

 

L’Unité territoriale (UT) Rhin est dirigée par Dominique LAROSE. Elle compte 80 agents répartis sur différents sites : trois Centres de Maintenance et d'Exploitation : Niffer, Lauterbourg et Gambsheim. Elle dispose également d'un Parc pour la réalisation des travaux de maintenance ainsi que d'un Centre d'Alerte Rhénan d’Informations Nautiques Gambsheim : le CARING.

 

Le périmètre et les ouvrages de l’UT

L’UT Rhin assure l’exploitation et la maintenance des ouvrages ainsi que la gestion du domaine public fluvial sur le linéaire qui lui est confié : le Rhin de Bâle à Lauterbourg (185 km) et le bief à grand gabarit de Niffer-Mulhouse (13 km).
L’aménagement du Rhin au cours du XXe siècle a conduit à la réalisation de dix chutes qui se succèdent le long du fleuve entre Kembs à l’aval de Bâle et Iffezheim à l’amont de Lauterbourg. Elles permettent de réguler le débit du fleuve mais surtout d’en exploiter la force hydraulique pour produire de l’énergie électrique. Chacune d’elle est composée notamment d’une usine hydroélectrique et d’écluses qui permettent leur franchissement par l’important trafic fluvial rhénan. L’exploitation de ces installations se fait soit de manière directe par VNF, soit par le biais de concessions au profit d’un opérateur (EDF), suivies par VNF pour le compte de l’État en matière de domanialité et de gestion du trafic fluvial.
Toutes les chutes du Rhin sont équipées de deux écluses permettant le maintien de la navigation en cas de panne ou de travaux sur l’un des sas. Aux écluses de Gambsheim, dont la gestion est effectuée par l’UT Rhin, les deux sas sont de dimensions identiques. Par leur gabarit, ces écluses sont les plus grandes écluses de navigation fluviale françaises. Chaque sas d’une longueur de 270 mètres et d’une largeur de 24 mètres permet le passage des plus grands navires rhénans. Par ailleurs, avec une longueur utile maximale de 185mètres, les écluses de Niffer offrent un accès à grand gabarit au bassin Mulhousien via l’embranchement de Niffer-Mulhouse.
L’UT Rhin gère également des installations spécifiques d’écrêtement ou de protection des crues du Rhin telles que le polder d’Erstein, le polder de la Moder, le barrage de la Sauer et les digues de Lauterbourg.

Le trafic

Commerce :


Plus de 30 millions de tonnes de marchandises empruntent le Rhin supérieur chaque année. Ces trafics équivalent à une autoroute saturée dédiée uniquement au transport de marchandises.
Le Rhin représente 15 % de la part modale des besoins logistiques de l’Alsace. Il assure à l'économie régionale un débouché à l'exportation particulièrement performant vers les ports d'Anvers ou de Rotterdam.
En France, le Rhin supérieur se ponctue de trois principales plates-formes multimodales : les ports de Strasbourg, de Colmar et de Mulhouse. Ces ports génèrent un trafic par voie d’eau de près de 15 millions de tonnes par an.
La navigation sur le Rhin est assurée 24h/24, 365 jours par an. Le Rhin bénéficie d’une flotte diversifiée, qui est la plus moderne d’Europe. Grâce à son gabarit, le fleuve peut accueillir des convois poussés de 4 barges pouvant contenir jusqu’à 12 000 tonnes de marchandises, soit l’équivalent de 600 camions ou de 5 trains.

Tourisme :


Sur le Rhin, aux côtés du transport de marchandises, le tourisme fluvial ne cesse également de se développer : paquebots fluviaux et plaisanciers sillonnent le fleuve. Ce sont plus de 260 000 passagers des paquebots fluviaux qui sont enregistrés aux écluses de Gambsheim chaque année et ce secteur d’activité enregistre une croissance constante.

La voie d’eau constitue ainsi une opportunité de développement pour les territoires qui peuvent s’y appuyer pour développer leur attractivité touristique mais aussi résidentielle.

Saisons/Horaires de navigation

Le réseau VNF à grand gabarit est accessible à la navigation de manière permanente (24h/24) tout au long de l’année

Modalités de navigation

Du fait de son statut international, la navigation sur le Rhin est régie par une réglementation spécifique. La Commission centrale pour la navigation du Rhin (CCNR), organisation internationale fondée en 1815, est chargée de réglementer la circulation sur le Rhin et de promouvoir la navigation rhénane. Le Directeur territorial de VNF, siège à cette commission en tant que commissaire de l’État français.

Lien CCNR : www.ccr-zkr.org/10000000-fr.html

Mouillage garanti

D’Iffezheim à Bâle (en aval selon niveau du fleuve) :


  • 3 m

Sur l’embranchement Niffer Mulhouse :


  • 4 m

Le CARING

Le Caring

Implanté à Gambsheim, il fonctionne 24h/24, 365 jours par an et gère les situations d’urgence comme les accidents, les crues ou les pollutions en lien avec les services tels que la Préfecture, la gendarmerie, les pompiers...

Il est à la fois :

Centre international de gestion du trafic :
il réalise un suivi du trafic, la diffusion d’informations aux usagers, et des échanges d’information avec les autres centres de trafic (Suisse et Allemagne). À ce titre, par une convention germano-franco-suisse de 2000, le CARING assure le rôle de centre de trafic pour le compte des Allemands de Kembs à Lauterbourg, ainsi que la surveillance de la zone suisse les nuits et les week-ends.

Centre de gestion des crises (incidents, accidents, crues, pollutions…) :
il alerte et informe, suit les matières dangereuses, coordonne les actions en crise avec diffusion des informations aux différents acteurs (institutions, État, Préfectures et services techniques déconcentrés, collectivités, opérateurs comme les Ports ou EDF qui gère 8 chutes sur 10, services allemands).

Contact


  • 2 route de l’Ill / BP 61019
  • 67 761 Gambsheim Cedex
  • Tel : 03 88 59 76 00
  • Fax : 03 88 59 76 01
  • E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Agrandir la carte

L’Unité territoriale (UT) du canal de la Sarre est dirigée par François DIDIOT et compte 49 agents répartis sur trois circonscriptions : Sarreguemines, Sarralbe et Mittersheim.

Le périmètre et les ouvrages de l’UT

Canal à gabarit Freycinet de 70 km de long, traversant la Moselle et le Bas-Rhin, articulé sur un axe Nord / Sud reliant au Sud (et à l’amont) le bief de partage des Vosges du canal de la Marne au Rhin au Nord et (à l’aval) la Sarre à grand gabarit allemande. 26 biefs de canal et 4 biefs de rivière (Sarre canalisée) dont 3 biefs (29, 30 et bief de Güdingen) où l’axe de la Sarre constitue la frontière avec l’Allemagne.

L’UT gère

  • 30 écluses entièrement automatisées
  • Une gestion hydraulique assistée par ordinateur
  • L’étang réservoir de Mittersheim

  • Une cale sèche à Wittring
  • Plusieurs ports et haltes nautiques
  • L’Eurovéloroute

Le trafic

Sur le canal de la Sarre, le trafic est essentiellement lié au tourisme et à la plaisance avec le passage de 2 700 bateaux de tourisme à l’amont (écluse 1) et 1 700 bateaux à l’aval (écluse 30). Trois loueurs de bateaux sont implantés sur le canal de la Sarre : Canalous au port du Houillon, Nicols au port de Harskirchen et Canal évasion au port de Mittersheim.

Perspective de développement

Constituer, avec les collectivités, une destination touristique européenne

  • Dans le cadre des partenariats en cours de montage avec la Région Grand Est et les Etablissement publics de coopération intercommunale riverains du canal de la Sarre
  • Mise en tourisme du domaine, développement de la plaisance fluviale, activités de loisirs, etc.
  • Une gouvernance en construction pour des actions visibles dès 2017.

Saisons/Horaires de navigation

Horaires de navigation commerce

Afficher les horaires de navigation pour le commerce

Horaires de navigation plaisance

Afficher les horaires de navigation pour la plaisance

Mouillage garanti

  • 2,00m

Contact


  • 1 rue Steinbach
  • BP 91131
  • 57216 Sarreguemines
  • Tel : 03 87 27 66 50
  • Fax : 03 87 95 53 19
  • E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Agrandir la carte

À propos

La Direction territoriale de VNF Strasbourg (DTS), établissement public administratif du Ministère de l'Environnement, de l’Énergie et de la Mer, est l’une des 7 directions de Voies navigables de France.

Une actualité

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12

Nous contacter

4 quai de Paris

CS 30367
67010 Strasbourg

03 67 07 92 15

03 88 24 21 24